Sign in / Join
Comprendre les frais des SCPI

Comprendre les frais des SCPI

Une société civile de placement immobilier (SCPI) est une société spécialisée dans les investissements immobiliers collectifs. Pour son fonctionnement, cette structure applique un certain nombre de frais à ses sociétaires. Des frais qui demeurent souvent incompris. Envie de rejoindre une SCPI ? Faites d’abord le point sur les frais des SCPI.

SCPI et frais : que faut-il savoir ?

Les frais des SCPI sont l’un des critères déterminants lorsqu’on veut choisir une société pour faire un investissement dans la pierre papier. En effet, pour assurer une rentabilité continue et élevée à ses investisseurs, la SCPI doit mener un certain nombre d’actions pertinentes, susceptibles d’engendrer des coûts.

A lire aussi : Reconnaissance de dette notariée : procédure et conseils essentiels

Recrutement de meilleurs talents en matière de gestion financière, fourniture d’outils de travail performants, recherche d’opportunités immobilières à rendement intéressant, bonne gestion du portefeuille immobilier… Des actions qui engendrent nécessairement des coûts. Ce qui explique l’existence des frais des SCPI.

Quels sont les différents frais pour une SCPI ?

Étant un prestataire de services, la SCPI facture un certain nombre de frais à ses sociétaires. Ceux-ci sont encadrés par le règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Lire également : Comment calculer le cashback ?

Les frais de gestion d’une SCPI

C’est l’un des principaux frais inhérents à une SCPI. Les frais de gestion d'une SCPI, comme sa dénomination l’indique, sont des frais prélevés par la société pour la gestion de son parc immobilier.

Ils peuvent être utilisés pour :

  • Effectuer des travaux d’entretien et/ou de rénovation ;
  • Payer des charges et des taxes liées à la détention d’un bien ;
  • Gérer efficacement les locataires (recherche, états des lieux, édition d’un bail, encaissements des loyers et relances en cas de loyers impayés).

Comprendre les frais des SCPI

Les frais de gestion d’une SCPI sont des sommes prélevées dans le montant des loyers perçus à hauteur d’une moyenne de 10%. Ces frais financent l’action quotidienne et globale de la SCPI au profit de ses sociétaires.

Les frais de souscription d’une SCPI

Les frais de souscription sont inclus dans le prix de souscription à une offre de SCPI. Ils sont prélevés sur la prime d’émission et sont généralement utilisés par la société de gestion pour payer toutes les charges annexes à l’acquisition d’un bien et rémunérer certains acteurs de la SCPI.

Les frais de souscription, aussi appelés frais d’entrée, sont appliqués aux montants de la vente des parts. Ils valent entre 8 et 12 %.

Les frais de cession d’une SCPI

Ce type de frais est évoqué en cas de revente d’une SCPI à capital fixe. Autrement dit, les frais de cession d’une SCPI sont appliqués par la société de gestion, aux associés qui vendent leurs parts sur le marché secondaire.

Cette vente doit être gré à gré, c’est-à-dire que le vendeur et l’acheteur se sont librement entendus sur le prix. Les frais de cession sont  souvent payés par l’acheteur.

Les frais de suivi et de pilotage d’une SCPI

Il arrive que des travaux soient réalisés sur les biens immobiliers détenus par la SCPI. Les frais de suivi et de pilotage d’une SCPI sont appliqués dans ce cas. Ils représentent un pourcentage calculé sur l’ensemble de l’entretien réalisé sur les immeubles.

Cette liste de frais n’est pas exhaustive. Ils varient selon la typologie d’une SCPI. Vous devez donc prêter une réelle attention à ce paramètre, surtout lorsque vous optez pour des SCPI décotées. Cette précaution vous permettra de faire des économies remarquables.