Sign in / Join
woman standing and holding smartphones

Comment augmenter la limite de votre carte bancaire ?

L’usage d’une carte bancaire est soumis à deux différentes limites. Il s’agit du plafond de retrait et du plafond de paiement. Ces différents plafonds varient essentiellement en fonction du type de carte, mais aussi des conditions de chaque banque. Comment augmenter la limite de votre carte bancaire ? Vous vous posez cette question ? Vous êtes au bon endroit. Découvrez dans la suite de cet article les plafonds de quelques cartes bancaires et comment procéder pour les augmenter.

Quelle est la limite d’une carte Visa ?

D’une manière générale, on retrouve les différents plafonds d’une carte Visa dans le contrat de compte. Ces plafonds représentent le plus grand montant que vous pourrez atteindre en procédant à des paiements ou à des retraits avec votre carte. A priori, il est facile de considérer que la limite d’une carte Visa est destinée à réduire les dépenses du titulaire. Si c’est aussi ce que vous pensez, détrompez-vous. C’est juste un moyen pour vous protéger au cas où votre carte serait volée.

A découvrir également : Ajouter un bénéficiaire crédit agricole pour un virement bancaire

En ce qui concerne la limite des cartes Visa, il en existe plusieurs. Comme vous le savez peut-être déjà, il existe différentes sortes de carte Visa (Electron, Classic, etc.) et chacune d’entre elles dispose des plafonds bien spécifiques. Voici chaque carte Visa avec ses plafonds :

    A découvrir également : Les meilleures stratégies pour maximiser les économies sur votre prêt immobilier à long terme

  • Le plafond de paiement d’une carte Visa Electron est de 1 000 à 2 500€/mois et le plafond de retrait est de 300 à 500€/semaine ;
  • Le plafond de paiement d’une carte Visa Classic est de 2 500€/mois et le plafond de retrait est de 500€/semaine ;
  • Le plafond de paiement d’une carte Visa Premier est de 8 000€/mois et le plafond de retrait est de 1 000€/semaine ;
  • Le plafond de paiement d’une carte Visa Platinum est de 12 000€/mois et le plafond de retrait est de 2 000€/semaine ;
  • Le plafond de paiement d’une carte Visa Infinite est de 10 000 à 20 000€/mois et le plafond de retrait est de 4 000€/semaine.

Quelle est la limite d’une carte Mastercard ?

Tout comme la carte Visa, une carte Mastercard est aussi plafonnée. L’objectif de ce plafonnement reste le même, c’est juste pour vous protéger en cas de perte. Au niveau des cartes Mastercard, on constate également une variation des plafonds en fonction des différents types. Voici un résumé du plafonnement :

  • Le plafond de paiement d’une Mastercard est de 2 500€/mois et le plafond de retrait est de 500€/semaine ;
  • Le plafond de paiement d’une Gold Mastercard est de 8 000€/mois et le plafond de retrait est de 1 000€/semaine ;
  • Le plafond de paiement d’une Platinum Mastercard est de 12 000€/mois et le plafond de retrait est de 2 000€/semaine ;
  • Le plafond de paiement d’une Platinum Mastercard est de 12 000€/mois et le plafond de retrait est de 2 000€/semaine ;
  • Le plafond de paiement d’une World Elite Mastercard est de 10 000 à 20 000€/mois et le plafond de retrait est de 4 000€/semaine.

Bien que la limite des cartes bancaires ait pour rôle de protéger le titulaire, on ne peut ignorer qu’elle constitue un véritable obstacle dans certains cas. Heureusement qu’il est possible d’augmenter cette limite.

person using white tablet computer on table

Comment augmenter la limite d’une carte bancaire ?

Comme vous le savez déjà, la limite d’une carte bancaire varie en fonction du type de carte et des conditions de chaque banque. En effet, pour limiter une carte, les banques étudient aussi les ressources financières du titulaire en tenant compte des règles qui leurs sont propres. Ainsi, pour augmenter la limite de votre carte bancaire, vous êtes obligés de faire une demande auprès de votre banque. Celle-ci peut être rejetée comme elle peut être acceptée. Tout dépendra de votre situation financière. Pour réussir cette opération, vous avez la possibilité de choisir une des trois procédures suivantes :

Augmentation de la limite d’une carte en contactant son conseiller bancaire

L’une des trois méthodes possibles pour précéder à une augmentation de la limite d’une carte est de faire appel à votre conseiller bancaire. Une fois en contact avec ce dernier, vous n’aurez plus qu’à lui faire part de votre volonté. Cela ne devrait pas poser de problème si votre situation financière est conforme aux exigences de la banque.

Augmentation de la limite d’une carte en ligne

Il est aussi possible de réaliser votre opération en vous rendant sur le site internet de votre banque. En effet, la plupart des banques proposent, aujourd’hui, ce service sur leur plateforme. Pour faire votre demande, vous devez d’abord vous connecter à votre espace bancaire personnel. Après cela, le processus diffère d’une plateforme à une autre mais, notez que si vous voyez une option comme « Ma carte bancaire », cliquez dessus.  Ainsi, dans la nouvelle fenêtre, cherchez les options comme « Modifier mon plafond de paiement » et « Modifier mon plafond retrait ».

Augmentation de la limite d’une carte en agence

Pour augmenter la limite de votre carte bancaire, vous pourrez également opter pour la méthode classique. Il s’agit de vous rendre dans l’une des agences de votre banque et de soumettre votre requête. Vous recevrez un accompagnement sur place pour la réussite de votre opération.

Les critères pris en compte par les banques pour fixer la limite de votre carte bancaire

Maintenant que vous connaissez les différentes méthodes pour augmenter la limite de votre carte bancaire, vous devez comprendre les critères pris en compte par les banques pour fixer cette limite.

Tout d’abord, la situation financière du titulaire est le critère principal. Les banques étudient vos rentrées d’argent ainsi que vos dépenses pour déterminer si vous êtes capable de rembourser une certaine somme à chaque échéance. En fonction des résultats obtenus, elles peuvent alors décider d’accorder ou non une augmentation de votre plafond.

Le deuxième critère concerne l’utilisation passée et actuelle de la carte. Si vous avez toujours utilisé votre carte sans aucun incident, cela peut jouer en votre faveur et améliorer vos chances d’obtenir une augmentation. Par contre, si l’on constate un usage fréquent avec des incidents notables (dépassements récurrents du seuil maximum autorisé), cette situation pourrait faire pencher négativement la balance.

Le troisième élément qui entre en ligne de compte est lié aux assurances souscrites auprès de l’établissement financier émetteur. Certains cartiers/ères proposent des formules incluant des garanties telles que « protection contre les frauduleuses transactions » ou encore « assurance voyage », etc. Dans ce cas précis, plus le niveau général (et donc financier) du client sera perçu comme solide par la banque, meilleurs seront ses taux et conditions offerts sur ces garanties additionnelles.

Vous devez noter que les programmes de fidélité proposés par votre banque peuvent être un atout en votre faveur. Dans le cadre d’une demande d’augmentation de plafond, certains programmes permettent d’offrir des avantages exclusifs aux clients qui respectent certains critères (niveau du compte, ancienneté du client…). Si vous remplissez ces conditions, cela pourra influencer la décision finale.

Demander une augmentation du plafond de sa carte bancaire ne doit pas être pris à la légère. Les banques prennent en considération plusieurs éléments pour évaluer votre capacité à rembourser et assurer leur protection contre les risques financiers. Mieux vaut donc se montrer prudent dans ses dépenses et gérer ses finances avec rigueur afin d’améliorer ses chances auprès des établissements financiers.

Les alternatives à l'augmentation de la limite de votre carte bancaire

Si vous avez essayé toutes les méthodes pour augmenter la limite de votre carte bancaire et que rien n'a fonctionné, il existe des alternatives qui peuvent être envisagées. Voici quelques options à prendre en compte :

Si votre limite actuelle ne suffit pas à couvrir vos dépenses mensuelles, il peut être judicieux d'utiliser une deuxième carte pour éviter de dépasser le plafond autorisé. Toutefois, cette solution implique un certain niveau de discipline financière car elle nécessite de bien gérer ses dépenses sur chacune des cartes.

Un prêt personnel peut vous aider à financer des achats importants sans avoir recours à votre carte bancaire. Cette option est souvent moins coûteuse qu'un découvert ou que l'utilisation intensive d'une carte bancaire avec un TEG/taux d'intérêt élevé (très élevé voire prohibitif dans certains cas). Tout emprunt doit être remboursé selon les conditions contractuelles et inclure donc une part proportionnelle du capital net emprunté.

Une alternative simple mais efficace est d'épargner régulièrement pour financer vos achats futurs sans avoir besoin de recourir au crédit ou aux cartes bancaires.

En définitive, quelle que soit l'option choisie parmi ces trois solutions alternatives mentionnées ci-dessus, chaque décision devrait se baser sur une analyse préalable (et prudente) des avantages et inconvénients de chaque option.

Vous devez considérer toutes les options disponibles pour éviter de tomber dans un endettement excessif. Utilisez votre carte bancaire avec sagesse en veillant à ne pas dépenser plus que ce dont vous disposez actuellement ou aurez prochainement (dans le cadre d'un crédit validé) ; et cherchez à épargner régulièrement pour financer vos projets futurs sans avoir recours aux cartes ou emprunts. Si l'augmentation de la limite reste une solution envisagée, pensez à bien évaluer et gérer votre capacité de remboursement avant de faire cette demande auprès du service clientèle de votre banque.