Sign in / Join

Comment faire du scalping ?

Technique de trading à très court terme, le scalping permet de réaliser de faibles profits de manière fréquente. Et ce, sur de petites variations de prix afin de limiter largement les risques de pertes. De ce fait, comment réussir ce style de trading qui ne cesse de faire des émules ? La réponse dans ce billet.

Meilleurs indicateurs et actifs indispensables du scalping

Pour faire du scalping, vous avez nécessairement besoin des indicateurs clés sur lesquels se positionner et les actifs à scalper. En effet, ces indicateurs importants sont listés dans la boite à outils du scalpé. À titre d’exemple, on peut noter Relative Strength Index (RSI) et Ichimokou parmi tant d’autres. Il s’avère d’ailleurs les indicateurs techniques les plus sollicités et les plus rentables.

A lire en complément : Quelle Etude pour être courtier ?

Aussi, on note des points pivots encore dénommés des zones psychologiques qui offrent de magnifiques opportunités de réussite. Encore un outil merveilleux à illustrer, le carnet d’ordre. Il facilite la visualisation d’un certain nombre de contrats prêts à la vente ou à l’achat avec le seuil du prix. Par ailleurs, les actifs financiers indispensables qui se prêtent au scalping, sont entre autres :

  • Le Forex ;
  • Les Indices ;
  • Les Crypto-monnaies ;
  • Les Futures ;
  • Les CFD ;
  • Les Obligations.

Ainsi, vous allez entendre parler du scalping bitcoin, du scalping Forex ou de CFD scalping. Pour illustrer, vous pouvez scalper la paire de devise EURUSD sur Forex. Cette stratégie basée sur la volatilité marche super bien si vous optez pour une paire de devise assez volatile.

A lire également : Comment opérer en trading ?

Réussir du scalping sur Forex

Il est de toute évidence qu’il n’existe pas une astuce magique de scalping qui marche à tous les coups. Toutefois, nous vous étalons certaines qui vous aideront à affiner vos techniques en tant que scalper. Et ce, sur Forex bien évidemment. En effet, vous devez être suffisamment disponibles à surveiller l’actualité boursière. C’est la base qui vous permet de savoir à quel moment se positionner pour rentabiliser. Aussi, il est conseillé de prendre par un brooker qui n’est pas onéreux en commission. Et de cultiver un sang-froid et d’une réactivité remarquable.

Par ailleurs, il importe de se donner des limites de 3 à 10 pips et de faire usage des chandeliers japonais. En outre, le scalping sur Forex nécessite l’usage de petites mesures de temps sur des courbes M1 ou M5. Pour bien se positionner, il faut vous servir du Mini Terminal pour définir la taille des lots d’une part. Et pour manager les sorties partielles d’autre part. Pour finir, vous devez veiller à mettre un Stop Loss sur toutes les positions pour réduire les risques de pertes.