Sign in / Join
encours bancaire

Comprendre la Définition de l'Encours Bancaire

Par définition, l’encours bancaire est un stock pour les entreprises. Il s’agit du total des sommes d’argent qui doivent être ajoutées à la comptabilité de la société, mais qui n’ont pas encore été perçues. Ce sont des actifs ou des crédits comptabilisés à une date précise, mais non encaissés. Il ne faudra pas confondre l’encours bancaire à l’épargne ou aux nouveaux crédits obtenus en entreprise. Ces derniers représentent des flux et sont donc en opposition avec l’encours. Pour aller plus loin, on parle de deux types d’encours de façon générale en entreprise. Il s’agit de l’encours pour les stocks et de celui pour les clients. Dans les deux cas, le calcul de ce stock se fait par la sommation des flux sortants et de ceux entrants. Il y a aussi l’encours des particuliers à prendre en compte. Plus de détails ici !

Que comprendre de l’encours des particuliers

On parlera de l’encours pour les particuliers pour représenter l’encours d’épargne financière. De façon concrète, c’est le montant du bas de laine des ménages. Sa valeur est plus ou moins élevée. Elle dépasse en général, le montant du PIB d’une nation.

Lire également : Comment savoir son découvert autorisé ?

De façon concrète, l’encours des particuliers est investi sur les produits soumis à un traitement fiscal et qui sont rémunérés. Il s’agit notamment des contrats d’assurance-vie, des livrets et autres. Pour aller plus loin, on parlera de l’encours pour les particuliers afin de définir une relation qui lie un ménage à une banque.

Il est donc question ici d’un ensemble de dettes que le particulier doit rembourser à un créancier qui est la banque. Bien entendu, le respect d’un échéancier est de mise dans le cadre de l’encours bancaire pour particuliers.

A lire également : Comment savoir qui est bénéficiaire d'une assurance vie ?

L’autre contexte dans lequel vous pouvez comprendre la notion d’encours pour les particuliers, c’est le montant de leur compte bancaire. En clair, il s’agira du solde du compte du particulier en question. Cela dit, un solde positif aura pour encours bancaire, une valeur supérieure à 0. Le cas échéant, le solde est négatif.

Pour la compréhension de la notion d’encours bancaire, et surtout pour les particuliers, il est également possible de s’en tenir à la macro-économie. Il s’agit en effet, d’un agrégat qui est utilisé pour quantifier les concours ouverts aux particuliers. Toujours en mettant en avant sa valeur d’agrégat, il faut dire que l’encours pour les particuliers est le stock de capital réservé à l’épargne salariale.

Les encours des entreprises

encours bancaire

Pour comprendre les encours des entreprises, il faut se référer à la Loi de modernisation de l’économie (LME). En effet, cette loi procède à une classification des encours de crédit aux entreprises en les répartissant en quatre catégories différentes. Mieux, depuis septembre 2013, une actualisation régulière est faite de cette répartition afin de procéder à une mise à jour périodique des encours de crédit d’entreprise.

De façon concrète, parler de l’encours dans le cadre d’une entreprise, c’est évoquer la valeur du patrimoine de la société. Il faudra pour cela, faire une balance entre les actifs détenus par la firme et les passifs qu’elle doit. Attention toutefois à ne pas confondre l’encours en entreprise au flux qui compose le compte de la société. Il s’agit plutôt du solde du compte bancaire de l’entreprise en question.

On parlera aussi d’encours en entreprise pour les stocks. On les comptabilise à l’actif du bilan comptable et la variation du stock se mesure au niveau du compte de résultat. Dans le même sens, les entreprises mesurent généralement leur encours clientèle.

Par définition, l’encours clientèle (ou encours client) d’une entreprise représente la somme de toutes les prestations de la société qui sont facturées, mais qui ne sont pas encore réglées par les clients. Vous l’aurez compris, il s’agit ici des crédits à récupérer chez les clients ou les fournisseurs.

Même les créances douteuses sont à inclure sur cette liste. Toutefois, pour le calcul de l’encours clientèle, les avances et les acomptes reçus doivent être soustraits. Pour une trésorerie dynamique en entreprise, il est d’usage de piloter l’encours client. Pour rappel, il s’agit ici de toutes les factures échues et non payées. La somme de ces factures correspond aussi à l’encours exigible de la société.

Enfin, l’encours non exigible en entreprise est l’ensemble des créances des clients et fournisseurs non échues. En réalisant des audits de façon périodique en entreprise, vous optimisez vos chances de maîtriser les encours clients.